Situation au 27 Mai 2018

Dans la nuit du 26 au 27 Mai, Catherine est tombé de son lit !!!

Bien qu’il soit noté dans son dossier que je dois être prévenu en 1er s’il y a un problème, c’est mon fils qui est appelé à minuit pour l’informer, dire que ce n’est pas grave et qu’une infirmière passera la surveiller tous les 1/4 d’heure. Selon la personne qui téléphone, Catherine a dit que ça allait bien et que ce n’était pas la peine de descendre la voir.

JE NE CROIS PAS A LA VERSION DE L’HÔPITAL pour deux raisons :

Ils ont appelés mon fils et pas moi sachant pertinemment que je serai furieux et que rien ne m’aurait empêcher de me déplacer.

Quand Catherine est capable de parler ce qui est de plus en plus rare, elle est confuse à cause des médicaments (morphine à haute dose + anti-psychotique) et possiblement des métastases cérébrales.

Lorsque Bastien, notre fils, m’appelle a 8 heures du matin pour me prévenir je suis à Drummondville. Je saute dans la voiture et ne décolère pas durant toute la route.

A l’entrée dans le service, après la scintigraphie osseuse on me dit que ces os sont tellement touchés qu’elle risque de se casser partout et là elle fait une chute de son lit et on me dit que c’est pas grave ??????????? Et en plus ils n’ont fait aucune radiographie de contrôle ?

Compte tenu des innombrables erreurs et maladresses du service depuis son hospitalisation, celle-ci doit être la dernière. Si ce n’est pas le cancer qui la tue, ce sera l’hôpital de Saint-Jérôme. Ma colère pourtant justifié ne m’attire pas la compassion mais le service de sécurité !

Faute de temps, je vais passer pour l’instant sur les détails de la suite de la journée mais j’y reviendrai, soyez en sûr. On saute à la conclusion…

Je demande au service le transfert immédiat (aussi rapidement que possible attendu qu’on est Dimanche) à domicile. Compte tenu que l’on vient de découvrir que son appartement est infesté de radon (gaz radio-actif), cela ne pourra pas être chez elle. Heureusement des amies proches, se propose de l’accueillir chez eux. Maison écologique, environnement sain, bio, énergétique et sa chambre sera face au lac.

Même si le tableau médical est plutôt sombre il existe une toute petite chance  que Catherine récupère des forces et un peu de qualité de vie mais ce ne sera sûrement pas en milieu hospitalier, en tout cas pas celui de Saint-Jérôme.

L’environnement dans lequel elle va être dans quelques jours sera beaucoup plus aimant et doux.

Une réflexion au sujet de « Situation au 27 Mai 2018 »

  1. Demore

    Oui je pense a Cathy avec joie et j entends sa jolie petite voix me parler avec calme comme elle l a tjrs fait..je pense a Cathy tres souvent ds la jrnee et quand j ai un moment calme je medite pour lui envoyer tout l Amour et la tendresse que j ai pour Elle..
    Je pense aussi trea fort a toi Domi et Bastien…que chaque jour vous apporte toute l energie dont vous avez besoin pour chere Cathy…tendresses a tous..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *