Archives de catégorie : Divers

Appel à la famille, aux ami(e) et aux lecteurs/trices

A toutes celles et ceux qui lisent ces lignes, qui suivent l’évolution de la santé de Catherine, je voudrai demander quelque chose d’important.

Si beaucoup des personnes de son entourage, amis, amies, client et même famille, n’était pas ou peu au courant de la situation, c’est que Catherine ne voulait pas communiquer sur son soucis de santé.

Elle ne voulait pas qu’on la voit comme une malade.

« Je veux que les gens m’accueillent avec le sourire et la joie dans le cœur » me disait-elle, « Je ne veux pas voir dans leur yeux de la pitié ou de la tristesse. J’ai besoin de leur bonne humeur »

J’étais loin d’être totalement d’accord, mais je connais l’importance d’un environnement positif dans la guérison, alors j’ai accepté de ne rien dire. C’était son choix et je l’ai respecté.

Dans les heures difficiles que traverse Catherine en ce moment, il est DE LA PLUS HAUTE IMPORTANCE que vous pensiez à elle de manière positive et aimante.

Si les chances de la voir traverser cette épreuve sont minces, elles existent néanmoins. Alors merci de lui envoyer tous l’Amour, la lumière et l’énergie positive que vous pouvez aussi longtemps que cela vous est possible.

Bénissons sont petit corps de lumière pour qu’elle continue encore à nous inonder de ses sourires, de son Amour et de sa bienveillance.

Merci à vous toutes et tous,

Signature Dominique [Guerir-le-Cancer.com]

Situation au 7 Mai

Lundi 7 Mai 2018

Josée vient la chercher pour l’emener chez elle et la dorloter un  peu. Bastien, pas rassuré, decide de ne pas partir et profite de ce temps disponible pour mettre un peu d’odre dans la maison.

N’étant pas présent physiquement, je passe mon  temps au téléphone pour évaluer la situation mais il est tout à fait anormal qu’ elle ne soit pas calmée par la morphine.

Nous envisageons de la ramener aux urgences. C’est Josée et Bastien qui s’en occupe.

De mon côté c’est la pression.   J’ai 48h pour déménager une roulotte et un cabanon que je viens d’acheter en remplacement de ma roulotte qui a des fuites. Cela pourrait être secondaire sauf que c’est mon seul et unique lieu d’habitation. Compte tenu de ma situation financière c’est un bien précieux.

Je suis minute par minute l’évolution de la situation grâce a Bastien et à Josée qui me tiennes au courant via texto.

L’urgentiste demande un  scanner et confie Catherine aux bons soins du medecin des services paliatifs qui sont spécialisé dans les douleurs recalcitrantes.

De mon côté je viens a bout de mon défi.  Il fait nuit mais je vais pouvoir finir demain matin et filer a l’hôpital.

 

 

Situation au 6 Mai

La situation ayant évolué  beaucoup plus vite que prévu et hélas pas dans le bon sens, je n’arrive pas à mettre à jour le blog quotidiennement.

Jeudi 3 Mai

Catheriene épuisée du manque de sommeil à cause des douleurs je l’emmène aux  urgences.  4 heures plus tard elle voit le  médecin.

Après les radios, le labo, etc. Il lui donne de la morphine en comprimé en nous disant que les radios ne décèlent rien d’anormal. Quelques instants plus tard Catherine est calmée. Nous rentrons a la maison avec une prescription de 30 comprimés que nous irons chercher demain.

Vendredi, Samedi et Dimanche 4,5 et 6 Mai

La morphine semble agir de moins en moins bien. Les bains lui font du bien mais cela ne dure pas longtemps.

Bastien et moi nous relayons pour ne pas la laisser seule mais Dimanche soir je commence a passer des coups de fil a toutes ses amies proches pour prevoir une relève. Je suis bloqué a 250 km pour gérer une autre urgence personnel. Lundi ce sera Josée

Consultation chirurgie

image

Téléphone ce matin en urgence. Un désistement nous donne une place pour un RV avec le chirugien pour la consultation pré-op.

Il va pouvoir visionner l’IRM que
nous avons faite en urgence mercredi (dans le privé bien sûr).

J’ècris de la salle d’attente via mon téléphone… une première pour moi ;o)